THÉRAPIE PLÉNI-INTÉGRATIVE

REMETTRE LE PATIENT AU CENTRE

La thérapie pléni-intégrative utilise plusieurs méthodes et remet le patient au centre de la thérapie.

Ce n’est pas le patient qui s’adapte à la méthode du thérapeute, c’est le thérapeute qui ajuste les thérapies en utilisant différents outils pour s’adapter aux besoins du patient.

Cette approche unifiante prend en considération la personne dans sa globalité quant à ses différents niveaux de fonctionnement affectif, comportemental, cognitif (pensée) et physiologique (corps). Elle s’adresse également à la dimension spirituelle de la vie.

Elle se caractérise par l’intégration d’apports provenant de courants théoriques divers et par l’utilisation d’une ou plusieurs pratiques. Comme par exemples, les thérapies comportementales et cognitives, familiales, psychocorporelles, Gestalt thérapie, somatothérapie, …

Consulter pour être accompagné dans un processus de lâcher prise et de transformation, par la libération des différentes fonctions corporelles et psychiques amène :

  • A faire face aux situations difficiles de la vie
  • A s’affirmer avec assurance
  • A trouvez sa place et la prendre sans culpabiliser
  • A écouter ses besoins et y répondre
  • A retrouver l’estime de soi
  • A reprendre confiance en soi
  • A gérer son stress, ses angoisses
  • A améliorer ses relations familiales, professionnelles, amicales…
  • En étant à l’écoute du trouble initial et de ses symptômes, je vous amène à éveiller et libérer votre corps, à réfléchir sur vos croyances, préjugés, jugements, à vous affirmer et à dépasser les conflits intérieurs qui vous empêchent d’avancer.

    “Il n’est aucun problème humain qui ne puisse trouver sa solution,
    puisque cette solution est en nous.”

    Alfred Sauvy

    La psychanalyse pléni-intégrative est un nouveau courant qui s’installe en France et qui recherche les points communs entre les différentes tendances en mettant l’accent sur leur complémentarité. Il s’appuie sur le constat qu’aucune technique n’est suffisamment complète ni suffisamment bonne. « Intégrer » (du latin integrare) signifie rendre complet, entier, unifier.

    C’est, par exemple, considérer qu’un travail thérapeutique sera plus productif si le savoir acquis à l’aide d’une thérapie verbale, analytique, est vécu, mis en acte grâce à une thérapie émotionnelle, cognitiviste, ou à des exercices d’affirmation de soi. Intégrer, c’est aussi faire des choix.

    Quelle technique, quel travail proposer au patient ?

    Il s’agit de prendre en compte l’être dans sa globalité – le corps, les émotions, la pensée, la spiritualité, le passé, le présent, l’avenir. C’est un état d’esprit, une volonté d’ouverture qui peuvent inclure les cultures anciennes comme la méditation.

    C’est donc être capable d’entendre la personne avec plusieurs références théoriques. À certains, il peut être proposé un travail à dominante analytique, à d’autres, une technique axée sur les émotions, etc… Parfois, le thérapeute aide le patient à explorer son vécu infantile à d’autres moments envisager son futur, ses projets, etc …

    La relation patient-thérapeute est le moteur de toutes les approches. Les deux travaillent ensemble pour comprendre la situation et trouver des solutions. C’est-à-dire que le thérapeute admet que son patient est le meilleur expert de son propre « cas ».

    Prendre rendez-vous en ligneDoctolib